Women, Chevra Kadisha, and the Gift Economy

Judith Maeryam Dunkelberger Wouk

Abstract


Le concept du judaïsme Chesed Shel Emet (le vrai dans la bonté) est un acte par lequel le donneur n’attend rien en retour et qui est dit chez ceux qui s’occupent des mourants. L’auteur montre que dans la pratique juive de » tahara » présente dans le Chevra Kadisha, les hommes et les femmes (séparément) transcendent le modèle d’échange en donnant ce qu’ils ne recevront jamais en valeur ou en gratification : soigner un ami, une connaissance ou un étranger qui meurt. Cette pratique est un exemple de l’économie du don et ressemble au maternage.

Full Text:

 Subscribers Only