“Not to Worry”: Cecily Shackleton’s Polar Gift Giving and the Oxford University Ellesmere Land Expedition of 1934-35

Authors

  • Maura Hanrahan

Abstract

L’ère des dernières explorations polaires furent des aventures hyper-masculines, fortement liées à l’expansion impérialiste. Les Occidentales furent exclues des pôles qui étaient devenues des sphères exclusivement masculines. Cecily Shackleton, la fille de Sir Ernest Schackleton. éminent explorateur de l’Antarctique nous a fourni un bel exemple de la pratique du don chez les femmes des régions polaires. L’Université d’Oxford avait subventionné son expédition dans l’ île Ellsmere en 1934-35 et son travail bénévole comprenait la logistique, l’organisation et l’émotivité; le fait qu’elle n’ait jamais été reconnue montre bien que l’inégalité règne dans le prestigieux monde de l”exploration en région polaire.

Downloads

Published

2020-06-17

How to Cite

Hanrahan, M. (2020). “Not to Worry”: Cecily Shackleton’s Polar Gift Giving and the Oxford University Ellesmere Land Expedition of 1934-35. Canadian Woman Studies, 34(1 - 2). Retrieved from https://cws.journals.yorku.ca/index.php/cws/article/view/37805

Issue

Section

Gift in Everyday Life and Activism