The Philippines’ Criminal Restrictions on Abortion and the CEDAW Committee’s Role in Strengthening Calls for Reform

Melissa Upreti, Jihan Jacob

Abstract


L’avortement est interdit aux Philippines sans exception claire et légale. Plus d’un million d’avortements clandestins sont responsables annuellement de la mort des femmes pauvres et des adolescentes. Une récente coalition d’activistes et de la Commission des droits de la personne ont utilisé le comité des recommandations de CEDEF pour décriminaliser l’avortement et le rendre légal dans certaines circonstances. Cet article réclame le ban sur l’avortement qui a un impact néfaste sur les femmes et serait un pas vers l’élimination de la discrimination.

Full Text:

 Subscribers Only