Women’s Human Rights and Canadian Tax Policy : From CEDAW to the Beijing Platform and Beyond

Kathleen A. Lahey

Abstract


Les gouvernements canadiens ayant systématiquement coupé les impôts dans les années ‘90 alors que le Canada a occupé pendant plusieurs années le premier rang dans l’indice du développement humain aux Nations Unies et dans l’égalité
des sexes, en 2001, il était descendu au 23e rang, encore plus bas dans l’indice genrée du Forum de l’économie mondiale.
Ce texte accuse les coupes dans les impôts de discrimination envers les femmes sous quatre chefs: d’abord en justifiant les austérités budgétaires ; en privatisant les revenus inégalement entre les sexes; en bénéficiant hors de proportion le capital privé, les investisseurs et les hommes d’affaires souvent plutôt que des femmes; finalement en stéréotypant le rôle de l’homme comme gagne-pain au détriment de la femme aidante ou occupée dans les tâches peu payées. L’auteure analyse ces coupes budgétaires depuis 1995 et termine avec des recommandations qui seront implantées dans le CEDEF et dans la Plateforme d’action de Beijing. D’autres recommandations visent toutes les politiques de taxation et les programmes de dépenses qui respecteront l’égalité des femmes et corrigeront toute discrimination présente dans la taxation canadienne.

Full Text:

 Subscribers Only