What Could the Basic Income Guarantee Do for Women's Rights?

Josephine Grey

Abstract


Cet article discute des implications du Salaire minimum garanti pour les femmes qui font face à des inégalités systémiques, surtout celles qui sont des aidantes. L’auteure se penche sur les pièges présents dans les services publics traditionnels qui, assure-t-elle, sont inadéquats en raison de leur corporatisme.
L’auteure ajoute que la notion qui perdure à savoir que le travail familial et celui dans la communauté n’a aucune valeur, (Waring) ce qui a mené à une défranchisation économique et sociale des femmes. Le salaire minimum pour les femmes veut reconnaître la valeur de la productivité et du « care », donc de réduire l’insécurité économique des femmes. De plus, l’auteure assure que cet apport réduirait la violence faite aux femmes qui pourraient accéder aux droits humains, de cette façon, accéderaient à l’autodétermination (leur capacité de faire des choix plus éclairés). En conclusion, l’auteure énumère des étapes à suivre à commencer par le salaire minimum garanti en vue de créer une société plus paisible et plus stable.

Full Text:

 Subscribers Only