A Culture of Entitlement, Silence and Protection: The Case of the University of Ottawa’s Men’s Hockey Team

Isabelle Côté

Abstract


En février 2014, un scandale a ébranlé l’université d’Ottawa (Canada) quand des joueurs d’un club de hockey ont agressé une jeune femme durant une joute. On a dû annuler la saison 2014-15. Les quatre journaux locaux en ont beaucoup parlé donnant la parole aux joueurs de hockey eux-mêmes. Ce papier basé sur 55 articles sur le sujet décèle et analyse les trois cultures de la masculinité décrite par Michael Kimmel (2008) dans la dynamique du club:celle qui donne le droit, la culture du silence et la culture de protection. En creusant la compréhension des cultures masculines du jeu, ce papier met en évidence l’envahissante règle patriarcale des clubs universitaires présents sur les campus. La presse locale en leur donnant la parole a mis l’accent sur leurs droits et s’est rangée de leur côté au détriment de la survivante et de son expérience de l’assaut. Elle ajoute une discussion autour de l’implication du campus, des athlètes mâles et les médias.


Full Text:

 Subscribers Only