Studying Sexual and Gendered Violence Prevention in Higher Education: Local/Vertical, Global/Horizontal, and Power-Based Frames

Miglena S. Todorova

Abstract


Les récents travaux sur les programmes de prévention de
la violence sexuelle et sexiste dans les campus des collèges et
universitaires à travers le monde ont révélé le peu d’efficacité
de ces initiatives qui sont plutôt des pratiques qui l’interdisent
et dont les concepts sont ignorés par les érudits du milieu. Cet
article explore avec l’aide de cadres analytiques basés sur le
pouvoir et ancrés dans la théorie et les pratiques féministes
transnationales, utilise trois scénarios. Le premier rapporte
les notes d’un groupe de chercheurs qui ont colligé les données
sur la violence sexuelle dans une grande université publique
de Bulgarie et examiné comment les recherches selon une
méthode de l’Union européenne, selon une ong internationale
féminine et des approches préventives et imaginatives
américaines furent appliquées à l’ épistémologie bulgare. Le
deuxième scénario questionne les actions contradictoires des
universités responsables de la violence envers les femmes et
autres participants une éducation supérieure tout en les protégeant
contre cette violence. Le troisième scénario suggère des
programmes de prévention envers une population spécifique
d’étudiants, dans ce cas, envers les cinq millions d’étudiants qui
transitent dans le monde de l’éducation et qui sont invisibles
dans le champ de la prévention.

Full Text:

 Subscribers Only